Vendredi, le 20 janvier 2017

Aujourd’hui a été une journée complète dans la Chambre des communes où les participants ont eu la chance de participer comme député fédéral. Le tout a été suivi d’un banquet pour célébrer les efforts.

À l’intérieur de la première heure, des mots non appropriés pour la Chambre des communes ont été exprimés. Prenant inspiration d’événements réels, les députés en simulation ont également utilisé de tels mots qui ont offusqué certains membres dans la Chambre. Ces mots étaient « c-r-a-p-p-y » et « f-a-r-t ».

Il est évident que cette simulation a encouragé que chacune et chacun trouvent leur petit côté théâtreux, car l’humour a été au cœur de cette session parlementaire. Lors des déclarations des députés, certains on assumer leur amour pour leur chat, rétablie les valeurs du pays, ont fait des remarques du candidat des conservateurs Kevin O’Leary ainsi que le besoin de bâtir un mur qui sera bâtit et fondé par les Américains. Ils ont également cité des paroles de Queen, et donnent des conseils pour avoir le meilleur résultat du style de cheveux à Justin Trudeau. En plus, il y a en qui ont chanté!

Bien sûr qu’il y avait des moments sérieux, car les participants étaient présents pour une simulation parlementaire, mais quand il y avait une chance qui se présentait la comédie, venant de choses sérieuses, a régné entre les quatre murs de la Chambre des communes. Accompagnés avec la comédie, les sons de marteau et de scie résonnaient également lors de la simulation à cause de travail de construction. Cela dit, parfois, c’était un peu difficile de pogner le punch d’une blague ou d’une déclaration importante.

Pour ce qui en est des projet de lois, la majorité d’entre eux ont passé en Chambre. Puis, pour la première fois, une loi, la loi sur les sombres mèmes (Dank Memes) a eu un vote égal (60/60). Une première égalité dans les 25 ans du parlement simulé de la Laurentienne.

Le tout a conclu avec un souper formel au Château Laurier dont certains participants ont reçu des prix de reconnaissance pour les meilleurs discours. L’invité d’honneur pour cette 25e édition a été le journaliste Bob McKeown qui a raconté des histoires de ces exploits comme journalis
te. Par exemple, fuir des bombes, se faire mordre par un requin et rencontrer Donald Trump.

C’était réellement une expérience inoubliable. Chers lecteurs, si vous avez la chance, je vous recommande fortement d’y aller au moins une fois lors de vos études postsecondaires.

Edréa Fechner
Rédactrice en chef

Leave a Reply