L’an dernier a marqué le 100e anniversaire de la fin de la Première Guerre mondiale (1914-1918), aussi connue comme l’Armistice, et ce fut un moment important pour s’arrêter, réfléchir et célébrer la paix et les alliances qui existent aujourd’hui entre les pays autrefois en conflits. La Première Guerre mondiale a eu un énorme impact sur le Canada. Notamment, cette guerre a permis à notre pays, qui était précédemment vu simplement comme une colonie de l’Angleterre, de manifester son statut comme nation, et affermir son identité sur l’échelle internationale. Bien que cette Grande Guerre devait être la dernière, malheureusement en 1939, la Deuxième Guerre mondiale éclata, et de nouveau, le Canada s’est lancé en bataille avec ses alliés. Une des batailles particulières où le Canada a joué un rôle crucial est reconnue comme étant le jour J. En fait, l’année 2019 souligne le 75e anniversaire du jour J, la grande bataille de Normandie aussi connue comme opération Overlord, où le Canada s’est joint aux alliés pour défoncer le mur de l’Atlantique, une forteresse vicieusement défendue par les nazis en Europe.

Au début de l’an 1944, les nazis avaient un contrôle tenace de l’Europe, et la côte de la Normandie située au nord de la France était considérée comme impénétrable, étant bien protégée avec des kilomètres ininterrompus de canons, de mines, de fil barbelé et de divers autres obstacles. Cependant, si les alliés allaient gagner la guerre, ils avaient besoin de sécuriser et de prendre contrôle d’une partie du continent européen afin d’être capable de s’établir et repousser les nazis pour libérer l’Europe.

Les alliés avaient conçu un plan pour perforer le mur de l’Atlantique qui était défendu par les nazis sur le continent européen, mais ils savaient que ce serait une tâche ardue, nécessitant une grande collaboration et un énorme courage des soldats pour vaincre les nazis et triompher. C’est alors que le 6 juin 1944, sous la direction du général américain Eisenhower, plus de 150 000 soldats alliés, incluant environ 14 000 soldats canadiens, ont participé au jour J, et ont attaqué les plages de la Normandie et courageusement affronté les nazis. Pour déclencher le jour J et assurer le succès, une coordination incroyable fut nécessaire entre les nations participantes, incluant les forces aériennes, navales et terrestres. Les alliés ont traversé la Manche (English Channel) et débarqué sur cinq plages en Normandie, identifiées avec les noms de code Omaha, Utah, Gold, Sword, et Juno, les Canadiens étant principalement responsables de celle-ci. Dès leur débarque, les alliés se sont précipités à charger les plages pour conquérir ce territoire crucial, sous un violent ciel de bombardements et d’explosifs mortels. C’était une bataille incessante et brutale qui a duré plusieurs journées lors desquelles les soldats alliés ont continué à persévérer pour enfin forger un chemin sous cette ligne de feu implacable.

À ce jour, l’invasion de la Normandie demeure la plus importante invasion maritime dans l’histoire du monde entier. Le jour J fut une énorme victoire pour les alliés, leur permettant de saisir et sécuriser du territoire en Europe afin d’avancer davantage sur les nazis et éventuellement gagner la guerre l’année suivante. Cependant, cette victoire monumentale fut aussi très dévastatrice et douloureuse pour les alliés, et malheureusement des milliers de soldats sont morts lors du jour J lui-même, incluant 359 Canadiens, en plus des milliers d’autres soldats blessés.  Cette année, en marquant le 75e anniversaire de cette bataille historique de la Deuxième Guerre mondiale, n’oublions jamais l’ultime courage, la bravoure et les sacrifices que des milliers de héros canadiens ont donnés pour leur pays.

Leave a Reply